NOIISE Ressources Content Marketing Rédaction IA : quelles perspectives dans un futur proche ?

Rédaction IA : quelles perspectives dans un futur proche ?

29 décembre 2022 – Roxane Di Girolamo
Date de mise à jour : 31 mai 2024

L’arrivée de ChatGPT a fait couler de l’encre numérique ces derniers jours. La nouveauté d’Open AI a redonné une petite secousse dans la sphère SEO/digitale sur le sujet de la rédaction de contenus par IA. L’occasion pour nous de nous repencher sur les possibilités, les limites et les questionnements liés à la rédaction web par l’intelligence artificielle.

ChatGPT : qu’est-ce que c’est ?

ChatGPT est le nouveau robot conversationnel d’Open AI, la société co-fondée par Elon Musk qui a la maternité de GPT-3, un modèle de langage ultra-puissant. Le dernier outil a été dévoilé au monde la semaine dernière et repose sur une version plus évoluée : GPT-3.5. Il est capable de répondre à des requêtes de façon autonome et quasi-simultanée en quelques secondes et de manière pertinente. Le grand changement par rapport aux précédentes technologies, c’est que ChatGPT est capable de dire qu’il ne connaît pas la réponse à une question. Une avancée qui peut paraître anecdotique mais qui dit pourtant beaucoup du potentiel de l’intelligence artificielle et de son futur développement. Certains se sont déjà amusés à tester l’outil en lui envoyant des requêtes ou en posant des questions plus ou moins compliquées sur des sujets très variés. Et les résultats peuvent être bluffants !

L’intelligence artificielle remplacera-t-elle l’humain ?

C’est le scénario de nombreux films hollywoodiens mais heureusement, nous n’en sommes pas encore là (et probablement jamais) en ce qui concerne la rédaction web. Ce qu’il faut comprendre avec ce type de technologie c’est qu’il ne s’agit « que » d’une machine qui retranscrit ce qu’elle a appris. En d’autres termes, elle n’est pas capable à ce jour de dépasser l’intelligence humaine car elle ne connaît que ce qui existe déjà et n’est pas créative dans le sens primaire du terme. Par exemple, l’IA ne comprendrait pas l’ironie ou le sarcasme d’un humain dans un dialogue.

Pour ce qui est de la rédaction sur le web, l’intelligence artificielle peut être impressionnante mais vient bien en complément des rédacteur·trice·s. En effet, il est encore nécessaire d’améliorer les contenus générés par l’IA pour y apporter de la plus-value. L’originalité d’un texte ne peut exister que par l’humain. Le fact-checking est aussi indispensable puisque l’IA donne des informations qu’elle a trouvées sur Internet pendant son apprentissage. Si les sources ne sont pas assez fiables ou si les informations sont datées, il faudra alors mettre à jour une partie du contenu généré. Il faut savoir que GPT-3 a été entraîné avec des ressources jusqu’en 2021. Passé cette date, l’IA ne sera donc plus capable de répondre de façon pertinente. Aucune chance de produire des articles d’actualités avec l’IA, en somme.

Enfin, si l’on remet les contenus dans le spectre du référencement naturel, les rédacteur·trice·s humain·e·s ont encore de belles années devant eux/elles. Le choix des mots-clés, l’ajustement des titres et l’enrichissement sémantique sont et seront encore des tâches qui incombent aux personnes réelles. Les outils de génération de contenus par IA sont juste des producteurs de textes plus rapides mais n’ont pas la subtilité ni l’esprit d’analyse des humains.

Quelles utilisations de l’IA pour la rédaction web ?

Mais alors, que nous disent ChatGPT et les autres outils générateurs de contenus sur la façon de créer des textes sur les site web ? Ces technologies sont de très bons assistants, comme peuvent l’être les intelligences artificielles dans d’autres domaines. Par exemple, le GPS est un excellent assistant à la navigation routière, mais il ne remplace par le conducteur. De la même façon, l’IA va assister le/la rédacteur·trice dans sa production de contenu. Elle va lui permettre notamment d’éviter l’angoisse de la page blanche en proposant des introductions d’articles ou en rédigeant l’article de A à Z. Toutefois, l’humain aura pour fonction de vérifier les informations et d’ajuster si besoin. Il mettra également sa patte, son style, son originalité pour distinguer son texte des autres. C’est d’autant plus vrai lorsqu’une entreprise possède une charte éditoriale bien définie ou une identité qui transpire dans les textes qu’elle produit.

L’intelligence artificielle est également utile lorsqu’il s’agit de rédiger des contenus « bateaux », qui se répètent chaque année (les fameux marronniers). Ces sujets qui n’offrent pas de satisfaction auprès des rédacteurs par leur côté rébarbatif peuvent tout à fait être créés par les IA et sublimés par les humains dans une touche finale.

Vous souhaitez évaluer la pertinence de votre stratégie éditoriale ?

Profitez de 30 minutes de consulting stratégique avec un consultant expert de l'agence éditoriale NOIISE !

À quoi peut ressembler la rédaction de contenus à l’avenir ?

Les IA et les humains pourront être complémentaires dans la rédaction de textes sur les sites web. Les premières répondront à un besoin de productivité et de compétitivité, tandis que les seconds apporteront l’originalité et la véracité des propos tenus. Il ne faut donc pas voir l’IA comme un phénomène révolutionnaire, aussi impressionnante soit-elle, ni comme un ennemi absolu qui mettrait en péril le futur des rédacteurs.

Il est possible que pour sortir la tête de l’océan de contenus qui émergeront grâce à cette technologie, la distinction se fera dans le mix média. On peut imaginer un World Wide Web régi par les contenus générés par les IA, dans lequel des contenus originaux seraient mis en avant par Google. On parle alors des infographies, des vidéos, des podcasts, en tout cas des formats qui ne peuvent pas (aujourd’hui) être produits de façon satisfaisante par des machines. Travailler son image de marque, sa communauté, sa légitimité et son expertise aux yeux de ses internautes, ce sont peut-être les clés de sites web considérés comme de qualité dans un avenir proche.

Roxanne Di Girolamo
Roxane Di Girolamo
Consultante SEO

Passionnée de rédaction et intéressée par les sujets d’IA. J’accompagne mes clients au sein de l’agence SEO de Lille.