Noiise Ressources SEO Comment réaliser un audit SEO ?

Comment réaliser un audit SEO ? 

2 juin 2022 – François Besson

Rappelons que le SEO (Search Engine Optimization) représente l’ensemble des techniques qui permettent d’améliorer l’indexabilité et le positionnement de votre site, ou d’un document, au sein d’un moteur de recherche. Elle comprend donc l’ensemble des moteurs de recherche communément admis (Google, Bing, Yahoo, Qwant, Yandex, Baidu, etc.), ainsi que les moteurs on-site, à savoir les outils de recherche manuelle.

L’audit SEO est un travail préparatoire qui permet de sonder la santé de votre site vis-à-vis des moteurs de recherche. C’est une étape indispensable pour le travail de longue haleine que constitue le SEO de votre plateforme.

Pour préparer un audit SEO complet, il est indispensable de prendre en compte différents facteurs techniques du site, ce qui déterminera le « socle » de votre audit :

  • Technologies utilisées pour la création du site (CMS, extensions, tracking, langages de programmation, etc.)
  • Format du nom de domaine (caractères utilisés, longueur, et extension du nom de domaine)
  • Multilingue du site (si la langue se trouve en sous-domaine ou sous répertoire)
  • Historicité du domaine du site (l’ancienneté est un facteur SEO important), ainsi que la présence éventuelle de mises à jour ou pénalités ayant impacté le site
  • Volume du site en nombre de pages réelles et nombre de pages indexées
  • Typologie de site (e-commerce, site vitrine ou site institutionnel)
  • Le benchmark concurrentiel est un outil complémentaire à votre audit SEO. Il doit recenser les sites concurrents sur le web

Une fois ces caractéristiques récupérées, l’audit SEO se fera au travers du triptyque : technique, sémantique et netlinking. Vous retrouverez, en fin d’article, un listing des outils les plus puissants pour réaliser votre audit SEO !

Analyser les facteurs techniques en amont

Certains facteurs techniques de votre SEO vont venir influer sur l’aspect « SEO friendly » de votre site. Le SEO n’étant pas un canal d’acquisition « empirique », l’importance de ces facteurs est grandement variable selon les secteurs d’activité, et surtout, selon les bons vouloirs du moteur.

Certificat SSL – HTTPS (sécurisé)

Le HTTPS est indispensable pour votre site, à l’égard des moteurs, mais aussi des internautes, qui accordent beaucoup plus de crédits à ce facteur désormais. Il est à noter que les certificats de sécurisation Symantec sont désormais « bloqués » sur le navigateur Chrome depuis septembre 2018.

Indexation du site

Une simple commande «site : [URL du site] » permet d’évaluer le nombre de pages dans l’index de Google. Il est intéressant de le corréler au nombre de pages réelles du site afin de déterminer si un grand nombre de pages ne sont pas crawlées ou désindexées du site, ce qui constituerait une perte de potentiel.

  • Balise title. Cette balise est la plus importante de votre page. Elle s’affiche dans l’onglet de la page une fois sur le site, ainsi que dans la page de résultat Google. Cette balise doit renseigner avec le plus de pertinence, le contenu de votre page à travers un titre de maximum 65 caractères. 
  • La balise meta description est une balise visible dans la page de résultat Google et qui vient décrire le contenu de la page, elle n’est pas prise en compte dans l’algorithme Google, mais possède une grande visibilité utilisateur. Il faut donc qu’elle soit incitative. 
  • Structure Hn du site. Les pages de votre site possèdent en général des titres et sous-titres. Chaque balise <h1>, <h2>, <h3>, doit être en accord avec le contenu proposé au sein du/des paragraphes sous-jacents. C’est grâce à ce balisage que le moteur viendra appréhender la structure de votre page. La balise h1 reprend le titre de l’article, les balises h2 les titres de l’article, et les balises h3 les sous-titres. 
  • Présence d’un sitemap.xml : Le fichier sitemap.xml (ou « plan de site ») est un fichier listant les URL du site, et permettent d’indiquer au moteur, les URL à indexer sur le site. 
  • Présence d’un robots.txt : ce fichier est aussi présent à la racine du site, et est considéré comme complémentaire au fichier sitemap. Le fichier robots.txt est un fichier permettant d’indiquer aux moteurs et crawlers, d’accéder ou non, et d’indexer ou non, certaines pages et répertoires du site. 
  • Vitesse de chargement sur version mobile et desktop. La vitesse de chargement est un facteur primordial pour les moteurs qui considèrent ce facteur dans leur algorithme. Un temps moyen en dessous de 3 secondes est considéré comme satisfaisant sur le web. 
  • Compatibilité et responsive du site. Google, de par sa mise à jour du 21 avril 2015 « Index Mobile First » prend en compte le facteur responsive du site. 
  • Erreurs 404 du site. Si un grand nombre d’erreurs 404 sont présentes sur le site, les robots risquent de le crawler avec moins d’efficacité. Il s’agit aussi d’un risque de voir la légitimité du site baisser pour l’utilisateur. Il est conseillé en SEO, de créer ce que l’on appelle une page « soft 404 » qui permet d’intégrer une page reprenant la charte du site, et proposant un lien alternatif de la page en 404. 

Analyse de la structure sémantique du site

Un audit SEO complet doit comprendre une analyse éditoriale du site, ainsi que de sa structure. D’un point de vue éditorial, la rédaction SEO doit être prévue pour 2 lecteurs : le moteur de recherche et l’internaute.

Le contenu d’une page doit être :

  • Unique (pour éviter le « duplicate content »)
  • Hiérarchisé au niveau de son contenu textuel
  • Équilibré au niveau des mots clés et de son champ sémantique
  • Relié à d’autres pages (notion de maillage interne)
  • Original

Le maillage du site est important en SEO. Une page comprend un grand nombre de liens, à savoir : les liens du menu de navigation, les liens du footer (bas de page), les liens « sitewide » (liens structurels, par exemple un menu latéral), les liens contextuels (les liens dans un contenu textuel).

Lors de l’optimisation du maillage d’un site, les pages du site doivent comprendre un nombre équilibré de liens. Il est conseillé de créer des liens vers les pages de même niveau hiérarchique, ainsi que des liens vers les pages sous-jacentes (pages filles). C’est par ce procédé que les moteurs, lors de leur passage sur le site, pourront l’appréhender avec le plus de facilité.

Pour un audit SEO, il faut savoir différencier l’arborescence d’un site et l’architecture d’un site.

  • L’arborescence est sa structuration visuelle, à savoir celle du menu de navigation. Le menu de navigation doit présenter avec le plus de clarté à l’internaute, la structure des pages importantes du site, et lui permettre d’accéder le plus rapidement, aux pages pertinentes.
  • L’architecture du site est sa structure réelle, à savoir la structure de liens du site,

Autrement dit l’arborescence c’est la représentation visuelle pour l’utilisateur, et l’architecture, la structure réelle de votre site, son squelette technique.

Vous souhaitez évaluer la pertinence
du SEO dans votre stratégie ?

Profitez de 30 minutes de consulting stratégique avec un consultant expert de l'agence SEO !

Analyse des liens entrants et sortants du site

La notoriété de votre site dépend en grande partie des liens entrants et sortants de votre site.

C’est grâce à ces liens réalisés entre les sites que les moteurs réussissent à cartographier le web. Que vous possédiez beaucoup de liens entrants leur permet donc de vous considérer comme légitimes sur la toile.

En SEO, certains indicateurs permettent d’évaluer la qualité de ces liens, et leur quantité :

Le scoring réalisé par l’outil Majestic, est très largement plébiscité.

  • Le Trust Flow permet d’évaluer la qualité des liens qui entrent sur votre site, à savoir : si ce lien provient d’un site de la même thématique, si ce lien provient d’un site à forte notoriété.
  • Le Citation Flow permet d’évaluer la quantité de liens menant vers votre site, proportionnellement à son volume.

La notion de « topicalité » (ou thématisation) est importante. Si un lien entrant provient d’un site sur la même thématique que la vôtre, il aura d’autant plus de légitimité. Il est néanmoins intéressant de diversifier les typologies de site qui pointent vers votre site.

Diversifier les thématiques de site est important en SEO, Google pénalisant les sites agrégeant trop de liens dits superficiels, il faut savoir montrer « patte blanche » au moteur.

  • Qu’est-ce qu’un bon lien entrant (ou « backlink ») ?
  • Pour qu’un lien vous apporte son maximum potentiel de notoriété, il doit :
  • Provenir d’un site à forte notoriété et à fort trafic
  • Contenir une ancre (lien visible sur le lien) optimisée sur un mot-clé pertinent
  • Ne pas provenir d’une page comprenant déjà beaucoup de liens
  • Contenir l’attribut « dofollow » qui permet d’indiquer aux moteurs de suivre ce lien
  • Être inséré au sein d’un paragraphe de texte où il fait sens
  • Pour auditer votre site, il faut donc prendre en compte tout un ensemble de facteurs techniques importants pour les moteurs et pour l’utilisateur.

Quels outils utiliser pour vos audits techniques ?

  • SemRush
  • Screaming Frog
  • Site Analyzer
  • SeObserver
  • Majestic
  • Ahref
  • Answer The Public
  • Seo Quantum
  • YoodaSeeURank
  • Yooda Insight
  • Keyword Planner Adwords
  • Ubersuggest
  • PageSpeedInsight / Dareboost / GtMetrix
  • Extensions navigatrices : WebDev, Redirect Path, WappAlyzer

Nouveau

Livre blanc

Réussir sa refonte de site  web en 10 étapes

Découvrir

François Besson

Responsable éditorial et content manager au sein de l’agence éditoriale Noiise de Lyon depuis 2017, je mets ma plume et mes idées au service des clients de tous les horizons et de projets éditoriaux variés. Curieux et à l’affût des dernières tendances, j’aime découvrir et partager mes trouvailles avec les visiteurs de notre centre de ressources !