NOIISE Ressources SEO Comment choisir son nom de domaine ?

Comment choisir son nom de domaine ?

14 mars 2023 – Roland Debrabant
Date de mise à jour : 31 mai 2024

Bien choisir son nom de domaine

Vous cherchez quel nom de domaine réserver pour votre site internet ?

Le nom de domaine est l’équivalent de votre adresse, voire de votre nom de marque sur internet, puisque c’est ce que les internautes taperont sur leur moteur de recherche pour atteindre votre site, une fois que celui-ci sera connu. Le nom de domaine (ou NDD) joue donc un rôle essentiel dans une stratégie webmarketing. Ce nom définira votre identité sur le web et peut avoir un impact considérable sur votre SEO.

Voici donc les points à soulever venu le moment de se demander comment choisir un nom de domaine optimisé pour le référencement :

L’extension/TLD

Avant même de choisir l’objet principal de votre nom de domaine, vous devez vous poser la question de son extension ou TLD (Top Level Domain).

 

Les principales extensions génériques couramment utilisées sur le web sont :

  • .com : historiquement pour les activités commerciales
  • .net : historiquement pour les sites de contenu
  • .org : historiquement pour les organisations non gouvernementales à but non lucratif

Aujourd’hui même si le .com s’est démocratisé et est l’extension la plus utilisée dans tous les types de secteurs, ces 3 extensions restent valables et fonctionnelles dans le cas d’une stratégie la plus flexible possible (langues, pays, thématiques…)

liste des tld disponibles

Vous souhaitez évaluer la pertinence du SEO dans votre stratégie ?

Profitez de 30 minutes de consulting stratégique avec un consultant expert de l'agence SEO NOIISE !

Clotilde Bernet, Manager SEO

Les TLDs localisés

Il existe des extensions rattachées à un pays : .fr, .be, .ca, .pt…

Ces TLDs ont le mérite de donner un (très) léger avantage SEO dans le pays auquel ils sont rattachés. Attention cependant, une stratégie internationale est totalement incompatible avec ceux-ci dans le cas où vous souhaitez traduire votre site au moyen de répertoires (/en /fr /es…).

À l’inverse, ils pourront renforcer votre ancrage local, si votre image de marque joue la carte de la proximité ou du “Made in”.

Ils sont en revanche intéressants dans le cadre d’une stratégie internationale avec un domaine par pays, et éventuellement un domaine “principal”, généralement en .com :

  • com (site principal)
  • fr
  • fr es

Les TLDs spéciaux/nouveaux TLDs

Depuis quelques années, de nombreuses extensions sont apparues. Certaines faisant référence à des localités (.paris), d’autres à un secteur d’activité (.auto), ou autre…

On est en mesure de penser que l’impact de ce type de TLDs est minime et donc, qu’ils ne sont pas particulièrement favorisés ou défavorisés par rapport aux TLDs plus standards. Voici ce que Google en dit :

L’objectif de Google consiste à renvoyer les meilleurs résultats possible, ainsi que les plus pertinents, à l’utilisateur, quel que soit le domaine de premier niveau. Si notre système détermine que le meilleur résultat est une page d’un nouveau domaine de premier niveau générique (gTLD), nous renvoyons cette page dans les résultats de recherche.

Le contenu prime donc toujours, et le bon sens aussi ! Il est certain qu’un TLD spécial à votre activité n’aura pas particulièrement d’impact négatif si votre contenu est bien plus qualitatif que celui de la concurrence. Le point d’attention est surtout de vérifier que ce choix ne sera pas pénalisant pour votre future stratégie de développement.

Brand/EMD

Deux possibilités s’offrent ensuite à vous concernant le contenu même de votre nom de domaine : nom de marque ou mot-clef ?

 

D’abord, qu’est-ce qu’un EMD ?

Un EMD, ou Exact Match Domain, est un nom de domaine qui correspond à un ou des mots-clefs. Exemple : plombier-paris.com

Son impact sur le SEO est décrié depuis quelques années et il n’est plus autant plébiscité qu’auparavant. Même si son efficacité décline, il n’en reste pas moins un critère toujours viable dans une stratégie de référencement et doit être pris en compte.

Toute la question repose sur la concurrence de votre secteur et/ou de votre mot-clef principal, et sur les retombées prévisibles par rapport au préjudice subi par un nom de marque moins renforcé.

 

La combinaison des deux possibilités peut aussi parfaitement convenir et peut même être le combo gagnant pour une balance cohérente entre votre nom de marque et l’optimisation de votre SEO ! Exemple : agence-mannequin-onetop.com

Quoi qu’il arrive, évitez les noms de domaine trop long et d’autant plus que vous faites le choix d’y insérer des mots-clefs. Evitez aussi les noms de domaine avec accent

Nom de domaine avec ou sans tirets ?

D’un point de vue purement SEO, les tirets n’ont pas réellement d’impact. Vous pouvez donc vous concentrer sur la lisibilité de votre nom de domaine. Un nom de domaine assez long aura tendance à être plus lisible en y mettant des tirets et plus facilement reconnaissable d’un autre, donc plus impactant pour les internautes. Exemple : plombier-paris-artisans.fr

 

Un nom de domaine plus court et/ou plus “brandé” par contre peut tout à fait se passer de tirets. Exemple : mypattoune.com

Ce choix a l’avantage de ne pas rajouter de difficulté à vos clients pour vous trouver directement quand ils vous cherchent, en tapant l’URL de votre site directement dans la barre de recherche par exemple.

 

En bref, les tirets, quand on peut s’en passer, à éviter, mais si on ne peut pas, ne pas hésiter !

 

Prix d’un nom de domaine

Petit point d’attention : les extensions n’ont pas toutes le même prix !

Un .com vous coûtera une dizaine d’euros tandis qu’un .fr sera entre 5 et 7€. Mais il existe des domaines biens plus chers notamment sur les nouveaux TLDs, comme le .auto se négociant autour des 2 200€

Il existe également un marché secondaire des noms de domaine, qui sont déjà détenus par un tiers et mis aux enchères directement chez les registrars ou sur d’autres plateformes. Vérifiez donc que votre nom de domaine soit disponible dans toutes les extensions que vous souhaitez obtenir avant de vous décider.

 

Acheter un nom de domaine expiré

Si vous n’êtes pas fermés sur un nom en particulier, choisir un nom de domaine expiré peut être intéressant selon l’historique du site, vous pourrez avoir un avantage en référencement en profitant de l’ancienneté du domaine.

Vérifiez bien les backlinks et les différentes métriques avant de valider ce choix, certains sites expirés ont été spamés ou peuvent ne pas correspondre exactement à votre thématique.

Vous pouvez même tenter de retrouver les anciens contenus du site sur Wayback Machine et les remettre en ligne ! Content is king

 

Petit bonus SEO : déposer votre nom de domaine pour plusieurs années serait un léger gage de confiance et de pérennité pour les moteurs de recherche, ce qui pourrait avoir un impact positif sur votre référencement ou votre indexation

Roland Debrabant CCO Noiise
Roland Debrabant
Directeur Associé

Directeur des opérations (COO) en charge de l’équipe des managers, trafic SEO et CSM au sein de NOIISE (7 agences).  Passionné de Web, il est également Co-fondateur du groupe NOIISE et Co-fondateur du collectif d’agence E-marketing international Ranking Road.