Noiise Ressources SEO Comment faire un audit SEO ?

Comment faire un audit SEO ? 

10 novembre 2022 – Brice Castaing

Qu’est-ce qu’un audit SEO ? 

Un audit SEO est un état des lieux à un moment T des forces et faiblesses d’un site dans son marché. Cette analyse est destinée à mettre en lumière des freins à votre visibilité afin de définir les actions à mettre en œuvre pour espérer concurrencer les sites placés en top positions sur Google. 

Comment faire un audit seo

Pourquoi et quand faire un audit SEO ?

L’audit SEO est la base nécessaire à la définition des actions correctives à effectuer. Plusieurs moments peuvent être propice à la réalisation d’un audit de votre référencement naturel.

Lors du lancement d’un nouveau site

Idéalement il est préférable que le développement du site ait été défini avec des objectifs de visibilité et établi avec un codage SEO Friendly et respectueux des guidelines de Google.

Par défaut, lors de la mise en ligne de votre site, l’audit permettra de définir les actions à mettre en œuvre pour atteindre vos objectifs.

Lors d’une refonte de site

Vous avez peut-être choisi d’effectuer une refonte. Que cela soit parce que l’esthétique du site devenait vieillotte, parce que le back-office ne vous permettait pas de le faire évoluer, parce que les performances n’étaient pas au rendez-vous ou toute autre raison, c’est une période clé où l’audit SEO permettra de guider la stratégie à adopter et des ajustements à réaliser (architecture, silos thématiques, contenus, maillage interne, optimisation des balises clés…)

Lors d’une baisse anormale de votre trafic organique

La visibilité d’un site peut évoluer à la hausse comme à la baisse selon divers facteurs. Les changements des règles algorithmiques de Google peuvent avoir un impact important sur la visibilité d’un site et vous pouvez perdre du jour au lendemain les belles positions qui vous apportait la majorité de votre trafic. Les efforts SEO mis en œuvre par votre concurrence peut aussi chambouler le classement dans les SERP. Si vous êtes confronté à une baisse l’audit SEO vous permettra de comprendre pourquoi et d’établir la stratégie pour reprendre vos positions perdues.

Lors d’une évolution stratégique

Que cela soit lié à un changement d’offre ou d’image de marque, vos objectifs peuvent évoluer. L’audit SEO vous aidera à définir les nouvelles expressions à viser.

Lors d’un changement de prestataire SEO

Lorsque vous confiez votre site à une agence SEO, il est normal qu’un audit SEO soit réaliser afin de faire un point de situation en début de projet. Il guidera les actions à mener et les investissements à allouer.

Les étapes d’un audit SEO : 

La vitesse et l’UX du site

L’expérience utilisateur est un facteur pris en compte dans l’algorithme de google depuis l’été 2021 suite à une mise à jour nommée Google Page Experience.

Google a mis à disposition des mesures relatives au chargement, à l’interactivité et à la stabilité d’une page, ces mesures font parties des Core Web Vitals :

  • LCP (Largest Contentful Paint) : mesure du temps nécessaire pour afficher le contenu principal de la page
  • FID (First Input Delay) : mesure le délai de réaction du site à la suite d’une interaction du visiteur.
  • CLS (Cumulative Layout Shift) : mesure la stabilité visuelle de la page

Google partage ses analyses depuis la Search Console et met à disposition l’outil Page Speed Insight pour guider l’optimisation des pages.

D’autres éléments entrent en compte de l’UX d’une page.

  • L’adaptivité des contenus lors d’une navigation Mobile
  • La sécurité via le protocole HTTPS
  • La navigation sécurisée (non-présence de logiciels malveillants ou de contenu piraté)
  • Les interstitiels intrusifs de type pop-up qui vont masquer le contenu de la page sont à proscrire.

La technique du site

L’audit technique nécessite des vérifications multiples parmi lesquelles :

  • Vérifier si le site ne dispose qu’une version URL. Tester le domaine en « http » et en « https ». Tester le domaine avec et sans un « www ». Si vous retombez toujours sur la même version, par exemple https://www.mondomaine.fr, alors tout va bien. Si ce n’est le cas il conviendra de mettre en place une redirection 301 en place afin que cela soit le cas.
  • Vérifier différentes versions d’extension du site. Si le site est en .fr, il faudra tester le .com, le.net, le .org, le .eu et autres afin de vérifier si ces versions de Top Level Domains, ou TLDs, redirigent vers votre extension principale. Si ce n’est pas le cas vous pouvez acheter ces domaines s’ils sont libres et les rediriger vers le vôtre. Si un autre site est présent sur l’une de ces extensions, il faudra être vigilent à ce que ce site ne rentre pas en concurrence avec vous (localisation de l’activité, l’offre du site, force de son branding).
  • Vérifier le fichier robots.txt qui définit des règles que les moteurs devront suivre lors du passage sur leur site. Attention à ne pas exclure des pages indexables d’intérêt, et, à l’inverse, à exclure les pages non stratégiques (ex : Mentions Légales, Politiques de confidentialité, Panier, Espace client …). IL peut être utile également d’inclure l’URL de votre fichier sitemap.xml.
  • Vérifier le fichier sitemap.xml, il est censé lister les URL indexables du site. S’il présente des URL non valides ou des URL que vous ne souhaitez pas indexer ou qui ont été bloquées par le robots.txt, il faudra le corriger.
  • Vérifier les remontées de la Search Console. Cet outil vous donnera des données très utiles pour comprendre pourquoi certaines pages ne s’indexent pas, pour étudier les statistiques d’exploration des Googlebots, ou vérifier le ou les sitemaps envoyés à Google.audit-seo-data-search-console
  • Vérifier les logs moteurs sur le site. L’analyse des logs est surtout utile pour les sites disposant d’une forte volumétrie de page. Elle vous permettra d’identifier les dossiers ou pages non ou peu vus par les moteurs (non ou peu crawlés).

Vérifier les éléments suivants grâce à un crawl du site :

  • La présence de liens en redirection ou erronés. Les redirections (301 ou 302) et les liens en erreur (404, 500 ou non réponse) posent de multiples problèmes : ils peuvent ajouter un délai dans le chargement de la page valide ou faire atterrir visiteurs et moteurs sur une page d’erreur (que vous pouvez aussi optimiser afin de faciliter le retour vers la navigation principale du site).
  • Les balises Title : étant donné leur utilisation sur les pages de résultats des moteurs, ces balises sont stratégiques et il convient d’éviter leur absence, leur duplication et de s’assurer que leur contenu soit d’une longueur permettant leur affichage complet sur les SERP.
  • Les balises meta-description : pour les mêmes raisons que la balises Title, ces balises doivent être travaillées afin de booster le CTR vers votre site. Il faudra donc éviter leur absence, leur duplication et être attentif à leur longueur.
  • Les balises Hn : il est important de les utiliser afin de mettre en avant les Titre (H1) et sous-titres (H2) des pages. Il est possible d’aller jusqu’au H6 si la structure de votre contenu s’y prête. Ici aussi, leur absence ou leur duplication sera un souci pour votre visibilité organique.
  • Vérifier les images : elles peuvent jouer un rôle important ou pénaliser votre site, il faudra donc vérifier que leur poids ne soit pas trop important et que les balises Alt associées soient bien exploitées.
  • Vérifier les URL, leur structure, leur codage au format ASCII, les duplications (ex : avec et sans / en fin d’URL), la présence d’accents, de majuscules, d’espaces, de double slash (//) entre les dossiers, les chemins répétitifs (ex : /blog/blog/titre-article/), leur longueur, les URL paramétrées, les séparateurs de mots.
  • Vérifier la structure du site et la profondeur des pages. Si des pages nécessitent plus de 4 clics depuis la page d’accueil pour y accéder cela sera un souci pour les moteurs comme pour vos visiteurs.
  • Vérifier le maillage interne et s’assurer que les pages stratégiques du site soient bien celles qui reçoivent le plus de lien. A l’inverse, il faudra déceler les pages sans intérêt stratégiques fortement liées (ex : Mentions Légales).
  • Vérifier la bonne utilisation des balises canoniques, que des pages ne se canonisent pas entre elles, ou présentent des chaînes canoniques (A a une canonique vers B qui a une canonique vers C), que les URL canoniques soient des URL valides, que l’indexation d’une page ne soit pas bloquée pas la présence d’une canonique.
  • Vérifier les suites paginées afin de détecter les erreurs de séquence, les boucles de pagination, la présence d’Url non-indexables et non valides.
  • Vérifier les URL définies en Noindex et la présence de nofollow interne.
  • Sur un site multilingue, vérifier les attributs hreflang, éviter les URL non valides, les incohérences entre langue et région, et les versions non liées.
  • Vérifier les données structurées, leur présence et leurs problèmes de codage.
  • JavaScript, vérifier que des ressources ne soient pas bloquées, que cela soit du contenu ou des liens.

Le contenu du site

Le contenu est l’un des piliers du SEO et il est recommandé de suivre certaines règles afin de faciliter les choses pour Google et par conséquent pour votre visibilité.

  • Une page = une intention de recherche ;
  • Rechercher les pages qui se cannibalisent -> regrouper leurs contenus sur une seule URL si elles traitent la même intention, sinon les Scinder pour respecter la règle de “1 page = 1 intention” ;
  • Identifier les pages pauvres en contenu -> les étoffer si elles peuvent répondre à une intention, les fusionner, les supprimer ou empêcher leur crawl ou leur indexation ;
  • Identifier les pages orphelines et les mailler correctement. Vous pourrez par exemple les identifier en comparant le sitemap et le crawl du site, ou encore en analysant les volumes de liens internes permettant d’accéder à la page ;
  • Pour chaque page, définir l’intention de recherche supposée, la comparer au top 10 et analyser la SERP. Si vous ne proposez pas les contenus attendus, vous ne pourrez pas vous positionner.

Lors de votre audit SEO, il est utile de vérifier si les contenus sont organisés par thématique, et, si par silo thématique, on identifie bien la page mère (avec comme objectif un terme générique) et des pages filles (avec comme objectif des termes de longue traine). Le maillage au sein des silo devra être vérifier également.

Un travail important peut être également à réaliser côté éditorial, mais il ne sera pas forcément inclus dans l’audit SEO, c’est l’audit de mot clés ou audit marketing. Cet audit permettra de définir les expressions clés liées à votre activité. Ce travail sera nécessaire à toutes campagnes SEO, il sera la base de la définition du planning éditorial et des campagnes de netlinking.

La popularité du site

Lors d’un audit SEO il est d’intérêt d’étudier la popularité du site. La popularité se définie par le volume et la qualité des backlinks et domaines liants. Il est aussi stratégique d’étudier les ancres utilisées et les pages ciblées.

Plusieurs outils disposent de leurs propres métriques de popularité. Que ce soit le Domain Rating, le Domain Authority, le Trust Flow ou le Citation Flow, ces métriques se basent sur la liste de backlinks détectés par ces différents outils mais aucun ne dispose d’une vue exhaustive de l’ensemble de vos liens entrants. Ils donnent toutefois une mesure que vous pourrez comparer à votre concurrence afin de voir si vous êtes en déficit de popularité.

L’audit de votre Netlinking devra analyser la typologie des domaines liants, leur qualité, la nature et la diversité des ancres de liens ou encore vérifier si les backlinks n’atterrissent pas sur des URLs en 404 ou entrainant une redirection 302.

La concurrence digitale

N’étant probablement pas seul sur votre marché, il faudra lister les concurrents qui se positionnent sur les mêmes expressions clés que vous.

Une visite sur ces sites vous permettra de déterminer si ces concurrents proposent la même offre que vous et d’affiner votre liste à auditer. Vous pouvez lors de vos visites sur ces sites comparer l’UX du site (vitesse de chargement, Web Core Vitals, clarté de l’offre et de la navigation, simplicité du tunnel de conversion, présence d’éléments de rassurance…).

Que comparer dans une analyse de la concurrence ?

  • Le volume de pages indexées
  • Le volume d’expressions dans le top 10 et dans le top 100 de Google
  • La part de Branding dans leur acquisition de trafic
  • L’estimation de leur trafic organique
  • Les métriques de popularité

Avoir une bonne connaissance du marché et de la concurrence digitale permettra d’estimer la complexité de réalisation de vos objectifs.

Vous souhaitez évaluer la pertinence
du SEO dans votre stratégie ?

Profitez de 30 minutes de consulting stratégique avec un consultant expert de l'agence SEO !

Les outils utiles pour la réalisation d’un audit SEO

Google Search Console

La Search Console, outil mis à disposition gratuitement par Google, remonte de multiples données :

  • Impressions, Clics, CTR, position moyenne des expressions ayant permis de générer au moins une impression,
  • Détails des Core Web Vitals des pages (ou Signaux Web essentiels en français),
  • Statistiques sur l’exploration des Googlebots,
  • Performances des contenus sur Discover,
  • Etat de l’ergonomie mobile,
  • Etat de l’indexation des pages,
  • Gestion des sitemap.xml et état de l’indexation des URL incluses,

audit-seo-data-search-console-performancesaudit-seo-data-search-console-exploration

Google Analytics ou autre outil de tracking

Les outils de tracking de type Google Analytics vous permettrons de mieux comprendre les utilisateurs de votre site.

  • Qui sont vos visiteurs ?
    • Données démographiques
    • Données géographiques
    • Navigateurs utilisés
    • Appareils utilisés
    • Fréquence de visite
    • Engagement
  • Comment sont-ils arrivé sur votre site ?
    • Canaux d’acquisition
    • Sites référents
    • Données Google Ads (si compte associé)
    • Données Search Console (si compte associé)
    • Données Réseaux Sociaux
    • Suivi des campagnes personnalisés (avec UTM dans les URL)
  • Que font vos visiteurs sur le site ?
    • Pages d’entrée et de sortie
    • Recherches sur le moteur interne (si configuré)
    • Temps de chargement utilisateur
    • Suivi d’éventement (si configuré)
  • Comment convertissent vos visiteurs
    • Suivi des objectifs (si configurés)
    • Suivi des performances e-commerce (si configuré)

Page Speed Insight

Cet outil de Google analyse le chargement de vos pages et les Core Web Vitals. Si votre site présente des soucis de performances, Google recommandera des actions correctives à mettre en œuvre.
audit-seo-page-speed-insight-conseils
audit-seo-page-speed-insight-core-web-vitals

Test d’optimisation Mobile

Cet outil de Google a pour objectif de remonter l’état d’une page. Si la page est Mobile Friendly vous aurez ce message :

audit-seo-test-optimisation-mobile-valide

Si votre page n’est pas validée par l’outil, vous aurez accès à des recommandations d’ajustements :
audit-seo-test-optimisation-mobile-non-valide

Screaming Frog

Cet outil est un logiciel à installer sur votre ordinateur et qui vous permettra de crawler votre site. Ce crawler est très complet et il permet d’associer le crawl avec les données de plusieurs API (Search Console, Analytics, Ahrefs, Moz…) afin de vous permettre des prendre actions sur des ajustements possibles de manière Data Driven.

La version gratuite permet de crawler jusqu’à 500 URL mais reste limitée sur les options de crawl à disposition. La version payante est très complète et mériterai à elle seule un article entier pour faire état de toutes ses possibilités.
audit-seo-crawl-screaming-frog

Ahrefs

Ahrefs est un outil qui était à l’origine dédié à l’analyse du profil des liens entrants et qui avec le temps s’est doté de fonctionnalités qui peuvent être très utile lors d’audit SEO. On y retrouve des données sur les expressions organiques mais également sur les expressions liées aux campagnes publicitaires de type Google Ads. Ahrefs dispose également d’une fonction de crawl pour votre audit de site
audit-seo-ahrefs-data-netlinking

Optimiz Content

Moins connu du grand public, la suite d’outils Optimiz, dédiées aux SEO et aux rédacteurs est dotée d’un logiciel, en Saas, permettant de jauger de la qualité de votre contenu en comparaison aux concurrents positionnés dans le Top 20 sur la requête visée.

L’outil va vous guider sur la volumétrique de mots dans votre contenu, sur les expressions utilisées en comparaison avec la sémantique déployée par votre concurrence. Et, vous apportera des informations utiles sur les Hn utilisées ou FAQ de votre thématique.

audit-seo-optimiz-content
La suite Optimiz (Optimiz Content, Optimiz SEO et Optimiz Data) est développé au sein du groupe Noiise, n’hésitez pas à nous contacter pour une présentation de ces outils.

De nombreux autres outils sont disponibles sur le marché et peuvent vous aider à réaliser votre audit SEO. Pour n’en lister que quelques-uns : SemRush, Sistrix, Yooda One, Yooda Insight, OnCrawl, SEObserver, GTMetrix, Siteliner …

Les avantages d’un audit SEO

La réalisation d’un audit SEO, effectué par un professionnel, vous apportera une manne d’informations techniques et stratégiques, depuis un œil extérieur, qui vous permettra de définir une stratégie d’optimisation sur l’ensemble des piliers du SEO. Grâce à cet audit vous serez en mesure de mandater différents intervenants (développeurs, intégrateurs, rédacteurs, …) pour résoudre les freins à votre visibilité et développer de nouvelles portes d’entrées organiques vers votre site.

Faites-vous accompagner par des professionnels du référencement ! Faites confiance à Noiise pour votre audit SEO, contactez-nous !

Brice Castaing
Consultant webmarketing

Consultant webmarketing au sein de l’agence SEO de Paris Noiise depuis 2019, je mets mes 15 années d’expérience digitale, et plus spécifiquement en référencement naturel, au service des clients que j’accompagne. Curieux, j’aime toujours découvrir de nouveaux univers métier et trouver les solutions SEO à envisager pour des résultats à court et moyen termes.