Noiise Ressources SEO Connaissez-vous bien la Search Console ?

Connaissez-vous bien la Search Console ?

28 mars 2022 – David Groult

La Search Console de Google est un outil connu et reconnu de tous les référenceurs qui l’utilisent très régulièrement pour l’analyse des performances SEO de leurs sites.
Pour autant, à l’image du métier de référenceur, la Search Console évolue constamment et propose toujours des fonctionnalités qui restent obscures et parfois méconnues du grand public.

Dans cet article, nous tenterons d’éclaircir 3 points de l’onglet « Performances » de la Google Search Console.
Cet onglet vise à fournir les informations de trafic SEO d’un site web. Google comptabilise en effet les clics sortants de Google vers le site cible.
Ces informations de clics sortants sont étudiées par les référenceurs pour connaitre :

  • l’évolution du trafic SEO jour par jour
  • l’évolution du trafic Google Images, jour par jour
  • l’évolution du trafic Google Actualités, jour par jour
  • les meilleurs mots-clés
  • la position moyenne (réelle, basée sur les impressions)
  • les meilleures pages
  • l’origine géographique du trafic SEO
  • la répartition du trafic SEO par devices (desktop vs mobile)

Trève de blabla, passons désormais en revue les 3 éclaircissements à connaitre.

Le Not Provided de la Search Console

Si on vous parle de Not Provided, vous assimilerez sans doute ce concept à la perte des données SEO dans Google Analytics.
Pour autant, saviez-vous que la Search Console propose aussi son propre « Not Provided » ?

Et oui, si vous analysez finement l’onglet « Performance », vous verrez que Google ne nous propose pas l’exhaustivité des données de mots-clés.

not provided search console

Si l’on regarde le screenshot ci-dessus, on peut en effet constater une différence entre la donnée de clics « Macro » que remonte Google et la somme des clics obtenus pour chaque « requête ».
Dans l’exemple, la Search Console nous annonce 13 clics sur la journée du 17 mars.
Pourtant, si l’on regarde plus en détail, on voit :

  • 2 clics dans l’onglet « Requêtes »
  • 13 clics dans l’onglet « Pages »
  • 13 clics dans l’onglet « Pays »
  • 13 clics dans l’onglet « Appareils »

On voit bien que Google nous cache une partie des requêtes SEO ! :/

Cette partie « cachée » des requêtes SEO varie énormément d’un site à un autre. Dans certains cas, la perte n’est que de 20%, mais dans d’autres, ce sont plus de 80% des requêtes qui sont masquées par Google.

La clustérisation des requêtes

Vous pensez que les mots-clés qui s’affichent dans la Search Console sont ceux tapés par les internautes ? Désolé de vous décevoir, mais Google effectue une clusterisation en amont des requêtes réellement saisies par les internautes.

Pour en prendre conscience, c’est assez simple. Avez-vous déjà vu des requêtes avec des fautes d’orthographe ou de longues phrases très précises ?
Non, ou alors de façon très exceptionnelle car la faute ou la question sont saisies par de multiples internautes différents.

De la même façon, avez-vous déjà vu des requêtes comme « site:https://www.monsite.fr » ?
Pourtant, je suis sûr que vous avez déjà cliqué sur des snippets SEO après avoir effectué un « site: » sur Google.

Pour confirmer cette théorie, nous avons fait un test.
Nous avons ouvert une page Google sur le mot-clé « Noiise, la meilleure agence SEO » que vous pouvez retrouver ici : https://www.google.com/search?q=Noiise%2C+la+meilleure+agence+SEO

Noiise, la meilleure agence SEO

Nous avons ensuite cliqué sur le résultat SEO « Noiise.com ».
Quelques jours après, nous sommes retournés dans la Search Console et … tada ! Aucune apparition de la requête « Noiise, la meilleure agence SEO ».
Le clic a été clustérisé par Google et se cache vraisemblablement dans le trafic récolté ce jour-là par la requête « Noiise agence« .

Cette clustérisation de Google peut parfois mener à des erreurs d’interprétation.

En effet, il n’est pas impossible que le calcul de clustérisation de Google varie dans le temps et provoque d’énormes variations de trafic pour certains mots-clés au singulier ou au pluriel.

Nous avons d’ailleurs connu une situation de ce type lors d’une prestation client il y a quelques mois (Exemple fictif basé sur une expérience réellement vécue)

Le site A génère régulièrement du trafic (plusieurs dizaines de visites par mois) sur le mot-clé « agence SEO » depuis plusieurs mois
A une date précise, ce trafic chute drastiquement, mais dans le même temps, le site se met à faire du trafic à hauteur équivalente sur le mot-clé « agences SEO ».

L’explication est simple. La méthode de clustérisation de Google a légèrement évolué et a provoqué un changement d’interprétation des requêtes saisies par les internautes.

Qu’est-ce qui se cache derrière « Type de recherche: Web » ?

Le dernier élément qu’on souhaitait clarifier sur la Search Console, c’est la définition de ce que Google remonte dans l’onglet « Performances » sous l’intitulé « Type de recherche : Web »

Par exemple, saviez-vous tout ce qui suit ?

  • Saviez-vous qu’un clic sur une image pouvait apparaitre dans cet onglet ?
  • Saviez-vous que le clic sur un local pack pouvait apparaitre dans cet onglet ?
  • Saviez-vous que le clic sur une box « Recettes » pouvait apparaitre dans cet onglet ?

En effet, comme son nom l’indique, l’onglet « Type de recherche: Web » montrera tous les clics qui se font sur l’onglet « Tous » de Google, peu importe le type de résultats dans la SERP.
Ainsi, des images ou des vidéos qui apparaitraient sur l’onglet « Tous » de Google seraient alors enregistrées dans la section « type de recherche : Web » de la Search Console.

Pour qu’il soit comptabilisé dans Type de recherche:images », il faut en effet que le clic soit effectué dans l’onglet « Google Images ».
Même chose pour les clics sur les Vidéos ou sur les résultats Google Actualités.

Si l’on regarde le screenshot ci-dessous, on voit 3 zones encadrées :

  1. Le Local Pack en Rouge
  2. La position 1 en Vert
  3. La position 2 en Bleu

Si l’internaute clique une annonce du Local Pack (peu importe laquelle), 1 clic sera comptabilisé dans la Search Console du site concerné, dans l’onglet Web avec une position égale à 1.
Fort logiquement, ce clic sera toutefois associé à 2 impressions dont la position moyenne est de 1,5 (impression dans le Local Pack + Position 1 SEO).

Si l’internaute clique sur l’annonce « Noiise » qui est positionnée en 1ère position SEO, 1 clic sera comptabilisé dans la Search Console, dans l’onglet Web avec une position égale à 2.

SERP Agence SEO Lyon

Autre exemple avec le « pack Images »

Position SEO dans Search Console

Dans la même logique, le « pack images » compte comme 1 unique position.
Dans la capture d’écran ci-dessous, si un clic est effectué sur l’une des images, le clic sera affecté à la 3ème position SEO.

Et pour conclure

La Search Console a beau être un outil que l’on utilise quotidiennement ou presque, il existe encore des petites subtilités à découvrir pour exploiter pleinement la data proposée par notre cher Google. Pour plus d’astuces SEO, n’hésitez pas à consulter nos autres articles.

David Groult, head of SEO Noiise
David Groult
Head of SEO

Issu d’une filière marketing, j’ai rejoint en 2014, Open Linking, agence SEO à Lille en tant que Consultant E-Marketing (SEO / SEA). Désormais Head of SEO du groupe Noiise, j’accompagne mes clients et les équipes SEO dans une quête perpétuelle d’optimisation de visibilité sur Google et les autres moteurs de recherche.