Noiise Ressources Création site internet Quel CMS choisir pour créer son site web ?

Quel CMS choisir pour créer son site web ?

24 juillet 2022 – Noiise

À travers cet article, Noiise, agence création de site web, vous explique les points forts et les points faibles des différents CMS du marché.

Si vous demander à quelqu’un d’autre de créer votre site internet (à une agence web par exemple), vous devez aussi vous préoccuper du CMS qui sera utilisé. Certaines agences vous proposeront de ne pas utiliser de CMS (le site est dans ce cas-là entièrement codé par l’agence). Ce n’est pas une bonne solution, sauf dans certains cas très particuliers (sites avec des fonctionnalités très spécifiques), pour deux raisons :

  • Un site internet ne doit jamais être figé. C’est une erreur de penser qu’un site est terminé et que vous n’aurez pas à y toucher. Si vous souhaitez que votre site vous rapporte du trafic, il va falloir le faire vivre : vous aurez besoin d ‘ajouter des pages et d’en modifier. Demander à votre agence d’utiliser un CMS et discuter avec elle du meilleur CMS pour vos besoins vous permettra d’avoir la main facilement sur votre site, ce qui est indispensable à la réussite de votre site.
  • L’utilisation d’un CMS connu vous garantit de ne pas être prisonnier d’une agence. Il se peut que vous ayez besoin à un moment ou un autre de la vie de votre site de changer d’agence (les mésententes sont bien plus courantes qu’on ne l’imagine !). Si votre site internet a été conçu grâce à des outils internes à votre web agence, vous pouvez abandonner l’idée de récupérer votre site tel quel pour le confier à quelqu’un d’autre.

Nous allons vous expliquer comment choisir le bon CMS pour votre site internet et le plus adapté en fonction de vos capacités à maîtriser cet outil. Selon votre projet, votre budget et de vos compétences techniques, nous allons vous proposer plusieurs solutions. La finalité de cet article n’est pas d’aborder uniquement les performances, mais aussi les avantages et les inconvénients pour les utilisateurs. Avant d’expliquer plus en détail les points faibles et les points forts du CMS, nous allons commencer par sa définition afin de définir son sens.

Qu’est-ce que le CMS ?

CMS signifie « Content Management System », soit système de gestion de contenu. Il s’agit d’un logiciel qui vous permet de publier et de modifier du contenu sur votre site internet. C’est tout simplement l’outil que vous allez utiliser pour créer votre site internet.

Un CMS vous permet donc de concevoir les pages de votre site internet, d’en ajouter, de classer des pages et de gérer la structure de votre site. Dans le cadre d’un site e-commerce, votre CMS vous permettra également de gérer vos produits et commandes. Bien choisir son CMS est un vrai investissement. Concevoir et gérer son site internet va vous prendre beaucoup de temps, il faut donc s’assurer que vous n’aurez pas besoin de revenir en arrière et de tout recommencer dans quelques mois.

 

Ces logiciels ont été spécialement conçus pour la création de sites web. Autrement dit, la partie technique est gérée par le logiciel. Votre travail se concentre donc sur le contenu (textes, photos ou vidéos, etc). Chaque CMS est différent, c’est-à-dire, qu’ils sont plus ou moins techniques. Certains CMS sont donc plus ou moins faciles à prendre en main.

Quel CMS choisir ?

Il existe énormément de CMS, à tous les prix et avec chacun leurs spécificités. Aucun de ces CMS n’est le CMS parfait. Un CMS parfait est celui qui correspond à VOS besoins.

C’est pour cela que nous avons découpé cet article selon différents profils, afin de vous présenter le ou les meilleurs CMS selon vos besoins. La liste des CMS étant infinie, nous avons choisi de nous concentrer sur des CMS très connus, ce qui vous permettra de trouver plus facilement des ressources pour votre CMS, et vous garantira une stabilité du service

Les CMS gratuits (Open Source)

Le CMS Open Source le plus populaire est WordPress. Vous devez acheter votre nom de domaine ainsi que le nom d’hébergement. La solution la plus coûteuse est de faire appel à un professionnel.

WordPress a de nombreuses qualités. On y trouve une communauté importante, une vaste bibliothèque de thèmes et des plugins pour le design ainsi que de nombreuses extensions de votre site web. Les thèmes les plus simples sont généralement gratuits, tandis que les plus élaborés sont payants.

Globalement, WordPress a de bonnes performances et il y a la possibilité de développer ses propres modules complémentaires. Avec ce logiciel, vous gérerez entièrement l’administration de votre site.

En revanche la bonne maîtrise de Worpress nécessite un minimum de connaissances techniques en informatique. Gérer son propre nom de domaine, la montée du trafic et la gestion de son hébergement requiert quelques savoirs et connaissances.

Il faut être en mesure de faire des sauvegardes, des mises à jour et de gérer l’installation. Il faut par exemple veiller à ce que le thème et les plugins soient compatibles. Vous devrez également vous occuper de la sécurité de votre site. Il est possible qu’à un moment donné, vous deviez manipuler le code pour pouvoir bien élaborer votre site web et y ajouter les fonctions que vous souhaitez.

Inscrivez-vous gratuitement à WordPress et créez votre blog en suivant les étapes !

WordPress, un CMS complet, performant et modulable

Si vous avez de l’expérience ou si vous savez bien vous entourer

WordPress est ce qu’on appelle un CMS open source, ce qui signifie que le code est libre d’accès (c’est à dire que l’on peut le copier, le modifier, le ré-utiliser, l’étudier, le diffuser…)et que des développeurs partout dans le monde créent des plugins pour WordPress, en faisant un des systèmes de CMS les plus complets et personnalisables. Un plugin est une petite brique logicielle qui vous permet de rajouter des fonctionnalités sur votre site.

Créé en 2003, WordPress comptabilise aujourd’hui environ 20% des sites internet dans le monde ! La popularité de ce CMS est largement méritée, et nous vous le recommandons donc si vous souhaitez un CMS souple et qui s’adapte à vos besoins.

Il faut distinguer wordpress.org, qui est effectivement open source et gratuit, de wordpress.com, qui est une version prête à l’emploi et fermée de WordPress. Nous vous déconseillons de passer par wordpress.com, avec lequel vous perdez les avantages de la philosophie open source.

Le premier avantage de WordPress est sa gratuité. Cela ne signifie pas pour autant que votre site ne vous coutera rien. La mise en place d’un site WordPress, avec tous les modules nécessaires pour s’adapter à votre activité vous demandera le plus souvent de passer par un intégrateur. Néanmoins, face à des CMS payants où vous devez régler une certaine somme tous les mois, un système tel que WordPress vous permettra d’économiser dès que votre site atteint quelques années.

Avec WordPress, vous devrez également vous occuper vous même de l’hébergement (contrairement à des CMS commerciaux comme Weebly, ou wordpress.com) pour un budget modique si vous n’avez pas tout de suite des milliers de visiteurs par mois.

Templates et éditeur

Le nombre de template disponibles pour Worpress est infini ! Worpress propose un certain nombre de templates gratuits, et de nombreux autres templates gratuits sont disponible sur internet. Nous vous déconseillons d’utiliser des thèmes en dehors du site officiel WordPress. En effet, certains thèmes proposés au téléchargement libre contiennent du code malveillant. Explorez donc le catalogue officiel : https://fr.wordpress.org/themes/ Vous trouverez bien évidemment également des templates payant, de qualité variée, à des prix allant de 15 à 100 €.

Lorsque vous choisissez un thème wordpress, plusieurs critères sont à prendre en compte. La première est la qualité du template. Comme tout le monde peut proposer un template pour WordPress, on en trouve dont la qualité du code est franchement mauvaise. Essayez de vous procurer un template provenant d’une source reconnue, de vous renseigner sur ce template, voire de demander à un (bon) développeur de jeter un coup d’œil si vous en avez la possibilité.

Le deuxième point à considérer est la liste des pluggins que vous allez utiliser pour votre site. En effet, tous les pluggins ne sont pas compatibles avec tous les thèmes. Par exemple, si vous voulez utiliser le pluggins Woo Commerce (pour créer un site e-commerce), il faudra sélectionner un template compatible. Choisir un template responsive est également très important si vous voulez que votre site soit agréable et performant sur mobile (ce qui représente 30% des utilisations). Il vous faudra également être vigilants sur la sécurité de votre site en utilisant un identifiant et un mot de passe long d’une part, et en mettant à jour systématiquement vos plugins et votre WordPress dès que vous avez une notification indiquant l’existence d’une mise à jour.

Enfin, nous constatons malheureusement que la grande majorité des template ne sont pas du tout optimisé pour le référencement, notamment au niveau du balisage. Là encore, bien vous renseigner vous évitera des déceptions. L’éditeur de WordPress est assez simple et intuitif. Dans WordPress, vous pouvez créer des « pages » ou des « articles ». Les pages sont des contenus statiques, tandis que les articles ont vocation à apparaître de façon chronologique (articles de blog par exemple).

Contrairement à d’autres CMS commerciaux, l’éditeur de base de WordPress ne fonctionne pas sur le principe du «glisser déposer », ce qui rends la mise en page moins facile pour un utilisateur débutant – à moins d’installer un Page Builder suivant le principe du drag and drop. Néanmoins, des plugins permettent de construire ses pages par glisser déposer, comme Upfront ou Visual Composer, mais ils ont l’inconvénient d’alourdir le code des pages.

De nombreuse fonctionnalités sont présentes lors de l’édition de contenus, vous permettant par exemple de publier les pages en brouillon.

Et le SEO chez WordPress ?

WordPress est très bien pour le SEO… à condition que votre WordPress soit bien configuré ! Des plugins comme le célèbre SEO Yoast rendent l’optimisation SEO plus facile. Attention toutefois, ce plugin est un outil mais ne garantit pas à lui tout seul un site vraiment optimisé. Il faudra le compléter par l’aide d’un référenceur ou d’une agence de référencement comme Noiise.

Nos conseils pour WordPress

Comme nous l’avons vu, les possibilités de WordPress sont infinies. C’est sa grande force, mais également un défaut. Faites attention à ne pas installer trop de plugin, qui vont alourdir votre site et peuvent ne pas être tous très compatibles entre eux. Il faut également veiller à ce que ces plugins soit à jour.

Pour résumer, mis entre de bonnes mains, WordPress est un outil formidable, moins facile d’accès que des CMS commerciaux, mais qui vous permettra de construire un site évolutif qui répond exactement à toutes vos attentes. En revanche, si vous avez peu de compétences dans le web et/ou peu d’argent à investir au départ dans votre site, rendez-vous à notre paragraphe sur les CMS faciles d’accès !

Vous souhaitez évaluer la pertinence
de la création de site dans votre stratégie ?

Profitez de 30 minutes de consulting stratégique avec un consultant expert de l'agence web !

Les CMS commerciaux (en Cloud)

Des agences de Web ont créé et développer leur propre CMS maison qui permettent au client de se préoccuper que du design et du contenu du site web, c’est-à-dire que la partie technique ne sera pas gérer par le client.

Généralement, les CMS commerciaux ont une offre d’appel gratuite et des formules payantes, pour avoir accès à plus de fonctionnalités. Facile à utiliser, le type de service en cloud est en plein essor.

Son système de stockage en ligne connait actuellement un grand succès. Les principales qualités des CMS commerciaux sont qu’aucune installation n’est nécessaire, il n’y a pas de mises à jour à faire, ni de sauvegarde. L’utilisation est très simple, et l’offre tout en un inclut le nom de domaine + hébergement + outils de conception en ligne.

En cas de problème, un support technique est disponible.

Néanmoins, quelques inconvénients ressortent tels qu’une certaine restriction dans la conception à part si vous avez un accès au code HTML/CSS. D’autre part, le site n’est pas entièrement le vôtre et vous dépendez de la plateforme qui vous héberge.

Le choix du Templates et du Design est aussi restreint, mais dans certains cas, vous pouvez importer des Templates externes. Sur les versions gratuites, des publicités peuvent également apparaître, ce qui est à éviter si vous envisagez de créer un site professionnel.

Les CMS à éviter (selon nous)

Après nos CMS préférés, voici donc une courte liste de CMS que nous vous déconseillons. Ces CMS ne sont pas forcément mauvais en tant que tels, mais certains aspects nous ont interpellés et nous poussent à les classer dans la colonne des CMS à éviter.

Wix et le SEO : à revoir

Wix fait partie des CMS très connus à destination du grand public. Wix présente des atouts majeurs : très facile d’utilisation, Wix propose une large gamme de très beaux templates gratuits. Le gros point négatif pour nous ? Travailler son référencement avec un site Wix est quasiment impossible. Malgré des ajouts récents pour améliorer cet aspect, et une très forte communication de l’éditeur sur cet aspect, Wix n’a pas du tout été conçu avec un objectif de SEO et cela s’en ressent. Si être bien positionné sur les moteurs de recherche est important pour vous, on vous conseille de passer votre chemin et de plutôt vous tourner vers Weebly ou Jimdo.

Joomla : de nombreux défauts

Joomla! est un système de gestion de contenu open source. Bien que à première vue assez facile à prendre en main, Joomla laisse à désirer sur de nombreux points. Il est notamment très difficile de gérer les éléments de balisage, les sites sont globalement assez lents et les URL générées brouillonnes. Globalement les problèmes fréquemment vu sur Joomla! proviennent de ses modules qui sont de qualités vraiment très variable…

Sites entièrement codés « à la main » ou from scratch

Encore une fois, on vous conseille d’éviter les CMS propriétaires développés par une agence web par exemple ou les sites entièrement codés « sur mesure ». Passer par un CMS reconnu vous assure d’avoir la main sur votre site et de pouvoir changer de prestataire facilement.

Enfin, nous vous déconseillons fortement toutes les solutions où vous ne pouvez pas créer votre propre nom de domaine. De façon générale, si un CMS est gratuit avec une prise en main immédiate, posez-vous des questions ! Bien souvent développés par des éditeurs dont ce n’est pas le métier, ces CMS sont de très mauvaise qualité d’un point de vue SEO !

De plus, ces CMS sont susceptibles de disparaitre à tout moment et votre site avec ! Il s’agit également assez fréquemment d’arnaques (revente de vos coordonnées, frais cachés…).